Stéphane
Rougier
  • Musique
    • Musique Instruments
      • Musique de Chambre
      • Violon
    • DNSPM
    • Musique/Savoirs associés
      • Pratiques artistiques supérieures
      • Pratiques pédagogiques

Après des études au Conservatoire de Strasbourg, Stéphane Rougier est admis  à l’âge de 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, et poursuit un cycle de perfectionnement au Conservatoire National Supérieur de Musique et de danse de Lyon. Il prolonge ses études de violon et d'alto à Bonn en Allemagne auprès de Thomas Brandis, Konzertmeister à l’Orchestre Philharmonique de Berlin.
Depuis 2004, il est nommé Professeur d’Enseignement Artistique en violon au Conservatoire à Rayonnement Régional de Bordeaux, et s’occupe particulièrement des pratiques collectives en s’attachant à créer la relation entre les projets du Conservatoire à Rayonnement Régional et de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine.
Il intègre l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine en 1999 au  poste de premier violon solo et se produit régulièrement en soliste, sous la baguette d’Hans Graf, Hiroyuki Iwaki, David Coleman, Armin Jordan, Peter Csaba.
Premier violon du Quatuor de Bordeaux avec Cécile Rouvière, Tasso Adamopoulos & Etienne Peclard, il se produit aux U.S.A, Chine, Japon en Europe et  ainsi qu’a la « Folle Journée »  de  Nantes, Bilbao et Tokyo et se joint fréquemment aux solistes tels Brigitte Engerer, Henri Demarquette, Régis Pasquier, Patrice Fontanarosa, Laurent Korcia, Marielle Nordmann.
Invité au sein de l'ensemble baroque de Bordeaux, avec Sigiswald Kuijken, Ton Koopman, Jaap Ter Linden, il crée également en 1999 son propre Tango Quintet, avec J.J Mosalini, Fernando Millet, Sophie Teboul et Matthieu Sternat, et en 2005 le Meshouge Klezmer Band, avec lequel il enregistre un CD paru en 2011.